RÉORGANISEZ VOTRE LIEU DE VIE DURANT CETTE PÉRIODE DE CONFINEMENT #3

 

A travers ce troisième article, je poursuis sur ma lancée et vous propose d’autres pistes de modifications à réaliser durant le confinement.
Maintenant que vous avez réorganisé votre espace de vie, il est temps de passer à la vitesse supérieure. Qu’est-ce que cela veut dire ?
Nous venons d’entamer la quatrième semaine de confinement et on sent bien que rien ne sera plus jamais comme avant. Cette période très particulière où nous sommes amenés à très peu sortir de chez nous, nous confronte à nous-mêmes : on ne peut pas « changer d’air » quand on en a envie, on ne peut pas s’échapper continuellement dans des divertissements extérieurs.
L’idée est donc que vous retourniez cette situation à votre avantage pour faire un bilan de ce que vous souhaitez pour votre vie, pour le futur, pour « l’après-confinement » ; et aussi de ce que vous êtes prêts à faire dès aujourd’hui pour que ce futur se mette en place…
Je vous propose de réaliser cela en prenant comme support l’endroit où vous vivez actuellement : votre maison ou votre appartement.

Vous vous êtes peut-être déjà rendu compte que votre lieu de vie vous reflète et qu’il agit comme un miroir de vous. La façon dont vous avez décoré votre intérieur – les meubles, les couleurs – vous montre des aspects de vous-mêmes : vous pouvez vous y reconnaître car vous y retrouvez des choses qui vous font vibrer, vous enthousiasment. Eh bien c’est en vous appuyant sur cet aspect-là que je vous propose de faire ce bilan.

1° Dans un premier temps, observez ce qui chez vous – au niveau de la déco : objets, images – vous réjouit, vous donne chaud au cœur. Notez que les objets et les images qui vous touchent sont également ce qui peut vous aider à nourrir la relation avec vous-mêmes et à renforcer votre intériorité… et donc au final votre immunité.
Ce peut être, par exemple, des plantes que vous avez installées chez vous ; ou bien des photos de paysages de nature que vous avez prises lors de vos randonnées et que vous avez mises aux murs. Ce peut être aussi des objets façonnés dans des matériaux naturels (« nobles ») comme la terre, la pierre (plutôt que le plastic ou le pvc) ; ou des tissus colorés que vous avez rapportés de certains de vos voyages et qui ont été tissés manuellement (plutôt que machinés de façon industrielle)…
A partir des images et des objets que vous aurez repérés, vous allez pouvoir faire émerger des qualités et des intentions qui vous réjouissent. Bien sûr, dans les exemples que je vous ai donnés, je prends parti car je vous parle de végétation, de matériaux naturels, d’interventions humaines, etc… ce qui revient à défendre la nature, l’écologie, l’humain. Mais c’est sûr qu’à partir de maintenant, il nous faire des choix profondément en accord avec nous ! Et un bon critère, c’est que cela nous apporte de la joie, que cela ait du sens pour nous.

2° Dans un deuxième temps, vous allez partir à la chasse de tout ce qui n’est pas vous. Je parle des objets ou des images qu’on met – souvent plus ou moins inconsciemment d’ailleurs – pour « paraître » : ce peut être pour se conformer aux autres ou pour recevoir leur approbation (même tacite)… En parlant des « autres », je pense à vos amis ou aux personnes de votre famille (à qui vous avez voulu faire plaisir). Mais cela peut être plus large : ce peut être le fait d’avoir suivi des modes, des tendances !
En faisant le tour de votre lieu de vie, essayez d’être à l’écoute de ce que vous ressentez en découvrant ces objets ou ces images que vous vous êtes en quelque sorte imposés et qui ne vous correspondent pas (et donc qui ne vous aident pas). Ne vous jugez pas, ne vous critiquez pas. On est tous là pour apprendre…
Pour ceux qui veulent approfondir cette expérimentation, je vous renvoie aux exercices que je propose dans mon livre « La Maison-Miroir ».

3° Dans un troisième temps, décidez des objets et des images que vous voulez éliminer et de ceux que vous voulez garder ; si vous n’en conservez aucun ce n’est pas grave… cela montre que vous êtes sincère et lucide ; ce sont des qualités importantes pendant cette période.
Puis vous allez pouvoir repenser l’organisation de votre déco. Peut-être y a-t-il de nouveaux objets ou images que vous aurez envie d’avoir autour de vous. Peut-être y a-t-il aussi parmi les objets (ou les images) que vous voulez conserver, certains que vous souhaiterez mettre à un autre endroit : il se peut en effet qu’une image (qui vous réjouit) soit plus à sa place dans votre chambre que dans votre séjour. Entre parenthèse, n’oubliez pas de revoir aussi des pièces comme l’entrée, la cuisine et la salle-de-bain.

Une fois que vous avez terminé et que vous êtes parvenu à vous entourer d’objets et d’images qui vous nourrissent, je vous propose de faire un pas de plus.
En vous appuyant sur les compréhensions et les ressentis que vous aurez eus ainsi que sur les qualités et les intentions qui auront émergé durant les étapes 1 et 2, vous allez pouvoir rechercher des objets et des images qui correspondent aux trois domaines suivants (bien sûr vous pouvez aussi réaliser une créativité « sur mesure » qui va dans ce sens : dessin, peinture, modelage, collage…) :
a) Le domaine des relations : essayez de trouver des objets et des images qui vous aident à vous relier de façon plus juste et plus libre à vos amis, aux membres de votre famille auxquels vous êtes plus particulièrement liés mais aussi à vous intéresser à un cercle plus large de personnes.
b) Le domaine de l’esprit : vous pouvez installer dans un endroit protégé de votre maison ou de votre appartement une sorte « d’autel » pour célébrer la dimension de l’esprit en vous et aussi autour de vous (par exemple, dans la nature).
c) Le domaine du futur : vous pouvez installer (sur un meuble, par exemple) des objets ou des images qui expriment le futur que vous souhaitez pour vous, pour les autres êtres humains et pour la Terre.

En plongeant dans l’expérimentation, nul doute que vous découvrirez que votre maison (ou votre appartement) peut vous aider à changer votre vie plus que vous ne le croyez. C’est ce que je vous souhaite de tout cœur. N’hésitez pas m’envoyer vos commentaires.
Je vous souhaite bon courage pour le futur.