Blog

Luc Antoine
architecte, conseiller en Feng Shui

Articles parus :
– Réorganisez votre lieu de vie durant cette période de confinement – 4ème partie (27 avril 2020)
– Réorganisez votre lieu de vie durant cette période de confinement – 3ème partie (8 avril 2020)
– Réorganisez votre lieu de vie durant cette période de confinement – 2ème partie (30 mars 2020)
– Réorganisez votre lieu de vie durant cette période de confinement – 1ère partie (21 mars 2020)
– Villes, énergie & nature (4 janv 2018)
– Antoni Gaudi & Barcelone (22 nov 2017)

– Andrea 
Palladio & Vicenza – Italie du Nord (22 août 2017)
– Construire en Amérique du Sud (17 nov 2016)

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

RÉORGANISEZ VOTRE LIEU DE VIE DURANT CETTE PÉRIODE DE CONFINEMENT – 4ème partie

(publié le 27 avril 2020)

Nous arrivons à la fin de la 6ème semaine de confinement !
Vu les circonstances, je vous propose aujourd’hui un aménagement de votre lieu de vie visant à favoriser votre intériorité : l’idée est que vous puissiez vous réserver un espace pour vous retrouver et prendre du recul par rapport à toutes les influences extérieures afin de percevoir vos priorités et faire vos choix.

Luc Antoine architecte feng shui - covid 19
Image Gerd Altmann

En prenant connaissance des retours que m’ont transmis certains lecteurs et lectrices – que je remercie vivement – et en échangeant avec d’autres personnes concernant la façon dont elles expérimentent le confinement, il m’est apparu plus clairement que notre façon d’appréhender la période actuelle est un miroir grossissant de ce que nous vivons en général. Elle nous permet d’observer des choses que nous ne voyons pas habituellement car, en temps « normal », tout va très vite et nous n’avons pas le temps de nous poser pour nous questionner.
Cette situation peut être qualifiée de surréaliste : on se croirait dans un film de science-fiction ! Cela nous demande de dépasser les apparences et d’apprendre à distinguer le vrai du faux.
Rappelons-nous à cet effet que le Feng Shui est une invitation à aller au-delà du monde visible pour découvrir le mouvement de l’énergie dans un endroit donné. Le but de cette démarche étant évidemment de réaliser par la suite des aménagements qui tiennent compte de cette lecture énergétique afin que notre lieu de vie nous équilibre.

Luc Antoine architecte feng shui - covid 19Je voudrais donc vous inviter à entrer davantage dans le changement et à profiter de cette situation de confinement prolongé pour réfléchir à ce que vous souhaitez pour votre futur, le vôtre et celui de vos proches ! C’est le moment idéal pour faire le point, pour voir où vous en êtes. Profitez-en ! Questionnez-vous pour savoir ce que vous voulez vraiment.
La période actuelle est une opportunité pour préparer l’avenir en mettant en place quelque chose de neuf. Alors commencez dès aujourd’hui… ça vous évitera – une fois le déconfinement amorcé – de repartir comme avant et de continuer comme si rien ne s’était passé !

L’objet de l’exercice que je vous propose consiste à vous interroger sur le point suivant : comment faire en sorte que votre lieu de vie vous aide à être davantage vous-mêmes ? Comment faire en sorte qu’il vous permette d’exprimer votre créativité ?
Dans l’article que j’ai posté il y a une vingtaine de jours, j’évoquais l’impact des objets et des images dont nous nous entourons et combien il est important que ceux-ci aient du sens pour nous et qu’ils soient en accord avec nous. Aujourd’hui, je vous invite à faire un pas de plus et à vous demander comment vous offrir un espace privilégié pour cultiver votre intériorité.
J’insiste sur cet aspect d’intériorité parce que c’est un fondement : il convient d’abord de prendre du recul par rapport aux influences extérieures et de se réaligner sur soi avant de pouvoir donner le meilleur de soi aux autres. Cela peut s’avérer vital, surtout si vous vivez avec d’autres personnes.

Daria Shevtsova – Pexels

Si votre lieu de vie est assez grand et que vous pouvez vous réserver une pièce (par exemple, une chambre d’amis) pour vous détendre, réfléchir, lire, méditer, prier, créer… c’est le top. Allez-y. Aménagez-la dans ce sens, si ce n’est pas déjà fait. Cela vous permettra de mieux ressentir qui vous êtes, de percevoir ce qui est important pour vous ; cela vous donnera l’occasion d’organiser votre emploi du temps, de vous donner des priorités en fonction de vos choix, etc…

Si ce n’est pas le cas, je vous encourage à vous organiser pour disposer d’un espace – même petit – pour vous retrouver et créer. Vous pouvez investir une pièce de votre maison (ou de votre appartement) qui n’est pas utilisée à certains horaires (le matin tôt ou le soir tard) : ce peut être la cuisine ou même la salle-de-bains ; cela peut être une partie du balcon. Si vous avez un jardin, vous pouvez aménager un endroit près d’un arbre en le délimitant avec des pierres ; vous pouvez aussi vous installer dans une petite cabane, si vous en avez une.
Voyez cela comme un premier pas afin de disposer dans le futur proche d’une pièce bien à vous !

J’espère que cette expérience vous réjouira et que vous arriverez à améliorer votre lieu de vie au quotidien pour la suite (et fin) de ce confinement et bien sûr également pour après !
Donnez-vous l’opportunité de modifier votre environnement en étant à l’écoute de vos besoins. Faites des choix qui ont du sens pour vous. Cela augmentera votre sentiment d’autonomie et de liberté !
Bon courage à vous. 

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

RÉORGANISEZ VOTRE LIEU DE VIE DURANT CETTE PÉRIODE DE CONFINEMENT – 3ème partie

(publié le 8 avril 2020)

A travers ce troisième article, je poursuis sur ma lancée et vous propose d’autres pistes de modifications à réaliser durant le confinement.
Maintenant que vous avez réorganisé votre espace de vie, il est temps de passer à la vitesse supérieure. Qu’est-ce que cela veut dire ?
Nous venons d’entamer la quatrième semaine de confinement et on sent bien que rien ne sera plus jamais comme avant. Cette période très particulière où nous sommes amenés à très peu sortir de chez nous, nous confronte à nous-mêmes : on ne peut pas « changer d’air » quand on en a envie, on ne peut pas s’échapper continuellement dans des divertissements extérieurs.
L’idée est donc que vous retourniez cette situation à votre avantage  pour faire un bilan de ce que vous souhaitez pour votre vie, pour le futur, pour « l’après-confinement » ; et aussi de ce que vous êtes prêts à faire dès aujourd’hui pour que ce futur se mette en place…
Je vous propose de réaliser cela en prenant comme support l’endroit où vous vivez actuellement : votre maison ou votre appartement.

Luc Antoine architecte feng shui - confinement
image : Gerd Altmann

Vous vous êtes peut-être déjà rendu compte que votre lieu de vie vous reflète et qu’il agit comme un miroir de vous. La façon dont vous avez décoré votre intérieur – les meubles, les couleurs – vous montre des aspects de vous-mêmes : vous pouvez vous y reconnaître car vous y retrouvez des choses qui vous font vibrer, vous enthousiasment. Eh bien c’est en vous appuyant sur cet aspect-là que je vous propose de faire ce bilan.

1° Dans un premier temps, observez ce qui chez vous – au niveau de la déco : objets, images – vous réjouit, vous donne chaud au cœur. Notez que les objets et les images qui vous touchent sont également ce qui peut vous aider à nourrir la relation avec vous-mêmes et à renforcer votre intériorité… et donc au final votre immunité.
Ce peut être, par exemple, des plantes que vous avez installées chez vous ; ou bien des photos de paysages de nature que vous avez prises lors de vos randonnées et que vous avez mises aux murs. Ce peut être aussi des objets façonnés dans des matériaux naturels (« nobles ») comme la terre, la pierre (plutôt que le plastic ou le pvc) ; ou des tissus colorés que vous avez rapportés de certains de vos voyages et qui ont été tissés manuellement (plutôt que machinés de façon industrielle)…
A partir des images et des objets que vous aurez repérés, vous allez pouvoir faire émerger des qualités et des intentions qui vous réjouissent. Bien sûr, dans les exemples que je vous ai donnés, je prends parti car je vous parle de végétation, de matériaux naturels, d’interventions humaines, etc… ce qui revient à défendre la nature, l’écologie, l’humain. Mais c’est sûr qu’à partir de maintenant, il nous faire des choix profondément en accord avec nous ! Et un bon critère, c’est que cela nous apporte de la joie, que cela ait du sens pour nous.

Luc Antoine architecte feng shui - confinement
La Maison-Miroir – pastel de Joëlle Richardière

2° Dans un deuxième temps, vous allez partir à la chasse de tout ce qui n’est pas vous. Je parle des objets ou des images qu’on met – souvent plus ou moins inconsciemment d’ailleurs – pour « paraître » : ce peut être pour se conformer aux autres ou pour recevoir leur approbation (même tacite)… En parlant des « autres », je pense à vos amis ou aux personnes de votre famille (à qui vous avez voulu faire plaisir). Mais cela peut être plus large : ce peut être le fait d’avoir suivi des modes, des tendances !
En faisant le tour de votre lieu de vie, essayez d’être à l’écoute de ce que vous ressentez en découvrant ces objets ou ces images que vous vous êtes en quelque sorte imposés et qui ne vous correspondent pas (et donc qui ne vous aident pas). Ne vous jugez pas, ne vous critiquez pas. On est tous là pour apprendre…
Pour ceux qui veulent approfondir cette expérimentation, je vous renvoie aux exercices que je propose dans mon livre « La Maison-Miroir ».

Luc Antoine architecte feng shui - confinement
Entrelacs & photo LA

3° Dans un troisième temps, décidez des objets et des images que vous voulez éliminer et de ceux que vous voulez garder ; si vous n’en conservez aucun ce n’est pas grave… cela montre que vous êtes sincère et lucide ; ce sont des qualités importantes pendant cette période.
Puis vous allez pouvoir repenser l’organisation de votre déco. Peut-être y a-t-il de nouveaux objets ou images que vous aurez envie d’avoir autour de vous. Peut-être y a-t-il aussi parmi les objets (ou les images) que vous voulez conserver, certains que vous souhaiterez mettre à un autre endroit : il se peut en effet qu’une image (qui vous réjouit) soit plus à sa place dans votre chambre que dans votre séjour. Entre parenthèse, n’oubliez pas de revoir aussi des pièces comme l’entrée, la cuisine et la salle-de-bain.

Une fois que vous avez terminé et que vous êtes parvenu à vous entourer d’objets et d’images qui vous nourrissent, je vous propose de faire un pas de plus.
En vous appuyant sur les compréhensions et les ressentis que vous aurez eus ainsi que sur les qualités et les intentions qui auront émergé durant les étapes 1 et 2, vous allez pouvoir rechercher des objets et des images qui correspondent aux trois domaines suivants (bien sûr vous pouvez aussi réaliser une créativité « sur mesure » qui va dans ce sens : dessin, peinture, modelage, collage…) :
a) Le domaine des relations : essayez de trouver des objets et des images qui vous aident à vous relier de façon plus juste et plus libre à vos amis, aux membres de votre famille auxquels vous êtes plus particulièrement liés mais aussi à vous intéresser à un cercle plus large de personnes.
b) Le domaine de l’esprit : vous pouvez installer dans un endroit protégé de votre maison ou de votre appartement une sorte « d’autel » pour célébrer la dimension de l’esprit en vous et aussi autour de vous (par exemple, dans la nature).
c) Le domaine du futur : vous pouvez installer (sur un meuble, par exemple) des objets ou des images qui expriment le futur que vous souhaitez pour vous, pour les autres êtres humains et pour la Terre.

En plongeant dans l’expérimentation, nul doute que vous découvrirez que votre maison (ou votre appartement) peut vous aider à changer votre vie plus que vous ne le croyez. C’est ce que je vous souhaite de tout cœur. N’hésitez pas m’envoyer vos commentaires.
Je vous souhaite bon courage pour le futur.

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

RÉORGANISEZ VOTRE LIEU DE VIE DURANT CETTE PÉRIODE DE CONFINEMENT – 2ème partie

(publié le 30 mars 2020)

Ce deuxième article poursuit l’exploration des modifications que vous pouvez réaliser dans votre maison ou votre appartement durant cette période de confinement dans le but de mieux-vivre en aménageant des espaces adaptés à vos différentes activités et en procurant à chacun – adultes et enfants – un endroit où il peut s’isoler à certains moments.

En cette période de confinement, les pièces de nuit que vous n’utilisez – en temps normal – que pour dormir, vont pouvoir aussi servir d’endroit pour vous retrouver seul (aspect intimité).
Si vous vivez en couple et que vous n’avez pas d’enfants, vous pouvez vous répartir les pièces de votre lieu de vie afin que chacun ait un endroit où il peut être vraiment seul pour réfléchir, pour faire le point… voire pour ceux qui en ont l’habitude, pour pratiquer le yoga ou la relaxation ou pour méditer.

Luc Antoine architecte feng shui confinement
Image : Gerd Altmann

Si vous vivez dans un studio (pièce unique) cela risque d’être plus problématique évidemment ; mais essayez de faire preuve d’imagination et de tirer parti de ce dont vous avez à disposition comme espace en vous affranchissant des habitudes et des conditionnements : rien ne vous empêche, en effet, d’utiliser la salle-de-bains ou le balcon (les jours où il fait beau) dans ce sens.

Rappel : n’installez pas votre bureau professionnel à demeure dans votre chambre ; cela apporterait une énergie trop yang (trop rapide) dans un espace qui doit avoir une énergie yin (lente). Vous risqueriez d’avoir des insomnies pendant la nuit.
Si vous êtes amené malgré tout à travailler à l’endroit où vous dormez, veillez à enlever de la pièce tout ce qui touche au travail (papiers, classeurs, ordinateur, tablette…) avant d’aller vous coucher.

Si vous avez des enfants, ce qui change radicalement pendant cette période de confinement (surtout si vous n’avez pas de jardin), c’est que vos enfants sont avec vous à la maison toute la journée ; ils ne sortent plus pour aller à l’école ni pour leurs activités sportives, artistiques… Il est donc important d’équilibrer des moments où vous vous retrouvez avec eux au même endroit (dans le séjour, par exemple) avec des moments ils sont seuls (ou à plusieurs) dans leurs chambres.

Luc Antoine architecte feng shui - confinement
FotoRieth

Si vous avez plusieurs enfants, rien ne vous empêche de créer une salle de jeux commune en investissant une pièce peu utilisée (lingerie, dressing) ou même le garage, si vous en avez un (après avoir évidemment sécurisé l’endroit) ; ou bien en regroupant provisoirement deux enfants dans la même chambre pour libérer une pièce. Vous verrez que cela risque de leur plaire si vous leur annoncez que vous allez revoir ensemble l’aménagement de votre maison ou de votre appartement pour cette période de confinement… surtout si vous le leur présentez comme un jeu, une nouvelle aventure.

Pour ce qui est de l’aménagement des chambres de vos enfants, pensez à y installer un coin calme (à côté du lit). Peut-être l’avez-vous déjà fait ? Ils en auront besoin pour se retrouver seuls – eux aussi – de temps en temps (tout dépend évidemment de leur âge).
Veillez aussi à bien séparer cet espace calme (inclus la zone du lit) de l’endroit où ils travaillent et de celui où ils jouent. Vous pouvez pour cela utiliser de petits meubles, des casiers de rangement, des rideaux, un paravent…

Pour ce qui concerne plus spécifiquement la vie des enfants, je vous invite à découvrir le site de Joëlle Richardière : www.pedagogie-arskola.net
Elle y présente des vidéos où vous trouverez des idées originales, notamment sur la façon de rythmer les journées de vos enfants.

Luc Antoine architecte feng shui - confinement
photo freeimages

Un autre aspect important pendant cette période de confinement, c’est de trouver un équilibre entre vos activités intellectuelles et vos activités physiques. Cela concerne évidemment aussi bien les enfants que les adultes car – même si vous faites un peu de jogging de temps en temps – vous ne vous ne pourrez plus faire autant d’exercice qu’avant. Donc donnez-vous l’opportunité de vous dégourdir les jambes régulièrement, de faire bouger votre corps. Si vous avez la chance d’avoir un jardin : allez courir dehors, marchez pied nus dans le gazon ou dans la terre, cela vous fera le plus grand bien!
Ne restez pas toute la journée devant votre ordinateur ou vos autres écrans. N’oubliez pas aussi de lire un « vrai » livre, d’écrire ou de dessiner avec un stylo (ou des feutres ou des crayons de couleurs) sur une « vraie » feuille de papier. Cela vous permet de rester en contact avec quelque chose de réel. Cela vous évitera d’avoir l’impression de tourner en rond… ce qui pourrait vous arriver à force de rester à l’intérieur toute la journée surtout si vous n’êtes en présence que d’images virtuelles !
Le fait de réorganiser votre lieu de vie peut être une excellente opportunité de bouger et de vous dépenser. Et d’ailleurs rien ne vous empêche de vous pencher régulièrement sur son aménagement. Peut-être le confinement vous transformera-t-il au final en fan de feng shui !

Pour vous occupez de votre corps, la salle-de-bains reste l’endroit idéal. Outre le fait d’y installer (si sa taille le permet) un vélo d’appartement (si vous en avez un) ou y faire des abdominaux (vous pouvez installer une barre de suspension), des exercices d’assouplissement et de gym (que vous pouvez aussi faire dans le séjour évidemment), régénérez-vous sous la douche ou relaxez-vous dans un bon bain (si vous avez une baignoire).
Dernière chose (qui concerne toutes les pièces) : ouvrez régulièrement les fenêtres pour aérer.

Luc Antoine architecte feng shui - confinement
photo freejpg

Protégez-vous face aux nuisances électromagnétiques! C’est important – et valable pour tous et toutes – pour garder un maximum de vitalité (l’électromagnétisme est une force qui fatigue). Les conseils ci-dessous vous assureront un sommeil plus réparateur :

  • Coupez vos portables au moins pendant la nuit
  • Coupez la wi-fi quand vous ne l’utilisez pas – et au moins la nuit
  • Rappelez-vous d’alterner les moments que vous passez devant des écrans (TV, téléphone, ordinateur, portable…) avec des moments où vous créez dans votre domaine de prédilection, ou bien où vous êtes en compagnie d’autres personnes ou bien encore où votre corps est sollicité…

Pour installer un équilibre chez vous, favorisez une énergie médiane (ni trop rapide, ni trop lente). Vous pouvez utiliser, par exemple, des couleurs comme le vert ou le rose (le rouge étant trop yang et le violet trop yin). Evidemment il ne s’agit pas pour autant de repeindre tous les murs de votre appartement ou de votre maison ! Vous pouvez choisir des tissus, des objets ou des images qui comportent ces couleurs.

Luc Antoine architecte feng shui
Le Lez au printemps

En parlant d’images, là aussi, essayez de vous entourer d’images équilibrantes. Préférez, par exemple, une représentation d’un paysage avec une nature verdoyante… plutôt qu’une photo en noir et blanc montrant des immeubles d’une grande ville !
Soyez créateur. Concentrez-vous sur ce que vous voulez faire pour être bien et faites-le avec originalité.

J’espère que ces quelques idées vous seront utiles et vous rendront la vie plus agréable.
N’hésitez pas me transmettre vos remarques, expériences et commentaires.
Je vous souhaite bon courage pour la suite de cette période de confinement.

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

RÉORGANISEZ VOTRE LIEU DE VIE DURANT CETTE PÉRIODE DE CONFINEMENT – 1ère partie

(publié le 21 mars 2020)

Je vous propose de réorganiser votre maison ou votre appartement pour mieux vivre la période actuelle.
Vous avez remarqué que, en nous coupant de l’extérieur, le confinement modifie nos habitudes et nos automatismes. Jusqu’à présent, nous allions beaucoup dehors (ce qui représentait un pôle yang / une énergie rapide) et voilà que, du jour au lendemain, nous sommes amenés à rester toute la journée chez nous, à l’intérieur (ce qui correspond à un pôle yin – une énergie lente). Ce passage d’un pôle rapide à un pôle lent, sans transition, constitue un changement important qu’il faut apprendre à gérer ! C’est particulièrement vrai pour ceux qui habitent à plusieurs, d’autant plus si c’est dans un appartement (voire un studio).

Par contre, le point positif de cette situation, c’est que nous sommes invités à réfléchir, à nous questionner, à vivre une introspection qui peut nous permettre de changer de rythme et de découvrir nos vrais besoins, nos vraies valeurs et comment y répondre… Ce qui peut nous aider c’est de réorganiser notre lieu de vie – car il n’est pas conçu pour y vivre 24 heures sur 24 – en trouvant de nouvelles façons de vivre qui font écho à ce que nous souhaitons et à ce que souhaitent les personnes qui vivent avec nous.

Luc Antoine architecte feng shui
image : Gerd Altmann

Voici quelques propositions qui vont dans ce sens.
Les pièces de jour (entrée, séjour, cuisine) sont les plus concernées  par le changement brutal du au confinement. En effet, pendant cette période, les membres de la « maisonnée » se retrouvent au même endroit, en continu, alors qu’avant les adultes allaient travailler à l’extérieur et les enfants étaient à l’école. Il faut donc revoir l’organisation de ces pièces afin de créer un équilibre entre, d’un côté, des espaces pour vivre à deux (ou à plusieurs si on a des enfants) et, d’un autre côté, des espaces où chacun peut se retrouver seul et faire des activités qui lui sont propres.

Commençons par le séjour
Il est souvent aménagé pour recevoir des amis ou de la famille – parfois un grand nombre de personnes – ce qui n’est évidemment plus le cas aujourd’hui. Il vous offre donc de l’espace libre pour répondre à vos nouveaux besoins.

L’idée est donc de réorganiser le séjour (la plus grande pièce de la maison ou de l’appartement) et de créer, d’une part, un ou plusieurs espaces cosy où les membres de la « maisonnée » peuvent se retrouver pour parler, regarder un film, lire, jouer un jeu de société, etc… Vous pouvez aussi, à certains moments, pousser tables et fauteuils pour libérer la pièce et faire de la gym, jouer à des jeux collectifs… Cela va vous demander de l’inventivité, de la souplesse et cela vous apportera beaucoup de joie.

D’autre part, assurez-vous que vous – adultes et éventuellement parents – disposiez chacun d’un espace rien qu’à vous : un coin-bureau (avec une chaise et une petite table) fera l’affaire. C’est d’autant plus important si vous faites du télé-travail.

Luc Antoine architecte Feng Shui
photo : Pixabay

Je parlerai plus en détail de l’impact du confinement sur les enfants (en lien avec les chambres) dans un prochain post. Mais d’ores et déjà, faites en sorte qu’ils aient un espace bien à eux – surtout s’ils sont plus grands – où ils peuvent être « seuls » pour travailler, lire, écrire, créer, écouter leurs musiques…

Un autre aspect qui fait défaut – dans la mesure où vous ne disposez pas d’un jardin – c’est le lien avec la nature. Evidemment vous pouvez sortir courtement pour faire du jogging. Mais vous pouvez aussi créer dans un coin de votre séjour un jardin miniature en regroupant des plantes en pot. Si vous avez une fontaine d’intérieur, elle sera la bienvenue.

Luc Antoine architecte Feng Shui
photo : Luidmila Kot

Pour ce qui est de l’entrée : elle servait de sas pour protéger votre vie privée par rapport aux visiteurs. Elle a donc tout à coup moins de nécessité. Elle peut devenir un prolongement de votre séjour. Si elle n’est pas trop petite, vous pouvez la réaménager en espace plus tranquille avec 1 ou 2 fauteuils ; ou y installer un coin-bureau calme pour le télé-travail. Il peut aussi devenir un espace privilégié de lecture un peu à l’écart.

En ce qui concerne la cuisine, bien sûr, vous n’allez pas la réaménager pour l’occasion mais vous pouvez l’utilisez différemment. Si elle est suffisamment grande, vous pouvez y prendre les repas tous ensemble (mais sans doute le faites-vous déjà). C’est important si vous avez des enfants car cela ponctuera leur journée.

De plus, il n’est pas rare non plus que vos enfants aiment y faire leurs devoirs en vous regardant préparer à manger. Ceci dit, en dehors de ces moments privilégiés, rien ne vous empêche de vous y installer pour travailler en sachant que ce sera temporaire et que vous ne pourrez pas laisser vos affaires à demeure.

A d’autres moments, la cuisine peut aussi vous apporter un supplément d’intimité : elle est propice en effet pour des échanges en tête à tête entre adultes mais aussi ponctuellement entre adultes et enfants. 

Voilà, j’espère que ces quelques idées vous seront utiles et vous rendront la vie plus agréable.
N’hésitez pas me transmettre vos remarques, commentaires, questions et expériences.
Je vous souhaite bon courage pour cette période de confinement et vous dis à bientôt pour un second post.

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

VILLES, ENERGIE & NATURE
(publié le 4 janvier 2018)

Quand je regarde une ville du point de vue de l’énergie, je l’imagine comme si c’était une grande maison : les avenues et les rues deviennent alors des couloirs.

Luc Antoine architecte feng shui / écoconstruction
Petite rue & boulevard

Leur énergie dépend de leurs tracés et de leur tailles : un large boulevard rectiligne, par exemple, développera une énergie rapide alors qu’une ruelle sinueuse génèrera une énergie lente.

Luc Antoine architecte feng shui / écoconstruction
Immeubles

Ce qui est intéressant également c’est de considérer la polarité des bâtiments (qui sont un peu comme les meubles dans une maison) : ceux qui sont  anciens,  fermés ou horizontaux apportent une énergie lente tandis que ceux qui sont modernes, ouverts ou verticaux provoquent un énergie rapide.
Lorsque je découvre une ville, j’aime repérer ces aspects qui me donnent des indications sur l’énergie de l’endroit où je me trouve.

Luc Antoine architecte feng shui / écoconstruction
Ecusson & Antigone à Montpellier

A Montpellier où j’habite, le centre de la ville a une polarité relativement équilibrée dans la mesure où l’énergie lente (yin) de l’Ecusson (centre historique) est compensée par l’énergie rapide (yang) du nouveau quartier Antigone. 

Luc Antoine architecte feng shui / écoconstruction
Mer & montagne

Ce qui concourt également à équilibrer la ville, c’est la proximité des Cévennes (avec la présence du Pic Saint-Loup) et de la mer Méditerranée. 

Luc Antoine architecte feng shui / écoconstruction
La Seine & le Pont Neuf

En ce qui concerne Paris, que je connais bien car j’y ai vécu également, un aspect porteur d’énergie est bien sûr la présence de la Seine. Il y a bien sûr d’autres éléments qui jouent en faveur de cet équilibre : par exemple, le fait que la ville est entourée de collines et que les arrondissements se déploient en forme de spirale dans le sens des aiguilles d’une montre.

Luc Antoine architecte feng shui / écoconstruction
Les Ramblas

Si on prend le cas de Barcelone, où j’ai séjourné récemment, ce qui fait sa richesse énergétique, je trouve, c’est la grande diversité des ambiances de ses quartiers (Ramblas, El Born, Gracia, Eixample), comme quoi la biodiversité concerne aussi les lieux où vivent les êtres humains ; à cela s’ajoute aussi la proximité de la mer ainsi que la présence de la nature (beaucoup de beaux parcs). Tout cela concourt, comme j’ai pu le constater, à rendre cette ville vivante et animée.

Luc Antoine architecte feng shui / écoconstruction
Le rond-point de l’Etoile

Quand je découvre une ville, j’aime identifier les qualités qui sont reliées à son énergie. Dans le cas de Paris, on peut dire que c’est une ville qui exprime le rayonnement. A Montpellier, il m’apparait que c’est lié à l’aspect relationnel, dans le sens de l’amour et de la tolérance. En ce qui concerne Barcelone, c’est davantage en lien, à mon avis, avec l’affirmation d’une certaine identité qu’on retrouve notamment dans les réalisations architecturales : Art Nouveau, Art Déco…

Luc Antoine architecte feng shui / écoconstruction
Rue Foch

Mais évidemment, les villes ont aussi leurs défauts. Pour ce qui est de Montpellier, il y a, je trouve, une difficulté à passer en douceur d’une énergie rapide à une énergie lente ; cela se voit notamment à travers les grandes avenues rectilignes qui conduisent au centre-ville et qui sont stoppées brutalement pour se transformer sans transition en rues étroites, ce qui rend la circulation évidemment difficile.  
A Barcelone, le revers de la médaille, c’est que l’énergie y est souvent trop rapide ; cela bouge tellement partout que parfois cela en devient fatigant.
A Paris, c’est plutôt le contraire : il y a une lourdeur pernicieuse et cachée ; on peut la sentir sur la ligne qui va de la Défense au Louvre. L’immense parvis de la Grande Arche recèle, je trouve, une atmosphère pesante ; cela se remarque notamment avec le fait que les gens n’y restent pas pour se rencontrer ou flâner mais qu’ils ne font que le traverser.  

Luc Antoine architecte feng shui / écoconstruction
L’esplanade de la Défense

A noter que la discrète pyramide noire placée non loin de la Grande Arche n’y est sans doute pas étrangère.

Luc Antoine architecte feng shui / écologie Paris
Pyramide de la Défense

Au Louvre, il y a certains endroits – comme la cour carrée – où l’énergie est littéralement aspirée : il vaut mieux ne pas y rester. C’est, à mon avis, une des contreparties négatives de la pyramide inversée inaugurée en 1989.

Luc Antoine architecte feng shui - énergie Paris
La pyramide du Louvre

Cette énergie lourde se ressent également aux abords de réalisations plus récentes comme la Cité de la Mode et du Design ou la Philharmonique dont les différents niveaux semblent littéralement s’affaisser. Ah, l’architecture déconstructiviste !

Luc Antoine architecte feng shui - énergie Paris - Seine
Cité de la Mode et du Design

Je ne veux pas terminer ce bref aperçu sans évoquer la disparition de la nature en ville ; c’est un sujet qui me préoccupe beaucoup quand je vois que les surfaces minéralisées (pierre, béton, macadam) ne cessent d’augmenter et que la nature est réduite de plus en plus à des surfaces « végétalisées » ! Même si je sais que pour trouver une nature sauvage, il faut sortir des villes, j’avoue ne pas comprendre qu’on puisse encore et toujours urbaniser comme si « tout allait bien », c’est-à-dire sans se préoccuper de l’avenir de notre planète. 

Luc Antoine architecte feng shui - énergie Montpellier
La place de la Comédie à Montpellier aujourd’hui

Un exemple, à Montpellier : la place de la Comédie a été vidée de ce qui la structurait et est devenue une grande surface entièrement dallée et lisse; il n’y a rien – hormis les terrasses de cafés et de restaurants – qui pourrait encourager les gens à y flâner et à s’y rencontrer; cela a comme effet que, petit à petit, comme à la Défense, on ne fait plus que la traverser !

Luc Antoine architecte feng shui - nature à Montpellier
La place de la Comédie à Montpellier dans les années ’70

Or il faut dire qu’il y a quelques années d’ici, il existait notamment des ilots de verdure avec des bancs qui avaient le mérite de structurer l’espace : cela favorisait les rencontres.
Quand l’espace urbain sera-t-il être mis au service de ses habitants, dans un état d’esprit de respect vis-à-vis de la nature ?

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


ANTONI GAUDI – BARCELONE
(publié le 22 novembre 2017)

J’ai eu l’occasion de séjourner à Barcelone pour revoir les réalisations de l’architecte catalan Antoni Gaudi qui vécut de 1852 à 1926. Barcelone est une ville que j’ai trouvée très dynamique et qui, à mon avis, possède des qualités et des capacités bien à elle pour associer des ambiances très diversifiées et pour susciter une créativité architecturale particulièrement innovante. L’Art Nouveau et l’Art Déco s’y côtoient quasiment à chaque coin de rue, avec des inspirations mauresques qui, je trouve, apportent grâce et légèreté. C’est ainsi que j’ai aimé me balader dans les Ramblas, dans le quartier Gracia (qui était, à l’origine, une ville distincte), dans le quartier de l’Eixample (dont le nom signifie « extension ») ainsi que dans le quartier El Born.

Quant aux réalisations de Gaudi voici celles qui m’ont le plus impressionné.

Architecture-Feng-Shui / bien-être / relaxation
La façade de la Casa Milà telle qu’elle apparaît depuis le Passeig de Gracia

La Casa Milà (appelée à tort La Pedrera, ce qui est un surnom péjoratif signifiant « carrière ») qui m’a fait pensé à de longues vagues qui ondulent; elle été réalisée entre 1906 et 1912.

Luc Antoine architecte feng shui / énergie Barcelona
Le toit de la Casa Milà

Ce qui m’a le plus attiré dans cette construction, ce sont les grandes cheminées surréalistes, en toiture, qui ressemblent à de grands personnages – guerriers ou cosmonautes – revêtus de morceaux de mosaïque.

Luc Antoine architecte feng shui / énergie Barcelona
La Finca Güell

Autre lieu réellement magique, digne des Mille et une Nuits : la Finca Güell, située au nord-ouest de Barcelone. C’est une des premières constructions de Gaudi : j’y ai apprécié l’emploi de la brique rouge dans un style mauresque (mudéjar) et l’utilisation des céramiques verte et turquoise pour les oculus et les cheminées de ventilation.

Architecture-Feng-Shui / bien-être / relaxation
La crypte telle qu’on l’aperçoit en arrivant

Enfin la Crypte de la Colònia Güell, située dans la banlieue ouest de la ville. L’église qui devait être construite au-dessus n’a jamais été réalisée.

Architecture-Feng-Shui / bien-être / relaxation
L’intérieur de la crypte aussi extravagant que l’extérieur

A l’intérieur, j’ai découvert dans une ambiance de recueillement le travail précurseur de Gaudi concernant les colonnes inclinées en basalte non taillé et les structures nervurées en briques pour les voûtes catalanes (procédés qu’il réutilisera dans ses réalisations postérieures). Cette visite m’a demandé du temps pour apprivoiser et assimiler l’abondance des formes et la variété des matériaux car c’est vraiment une construction organique dans le sens d’un « organisme vivant ».

Luc Antoine architecte feng shui / énergie Barcelone
Le Palais de la Musique Catalane

Et pour terminer cette présentation, je donne une mention spéciale aux deux réalisations suivantes conçues par des architectes contemporains de Gaudi.
D’une part, le Palau de la Musica Catalana (Palais de la musique catalane) qui a été réalisé entre 1905 et 1908 par l’architecte Lluis Domenech i Montaner (un des mentors de Gaudi ?) ; c’est une construction que j’ai trouvée étrange mais fascinante entre Art Nouveau (Art 1900) et art mauresque et même surréalisme avant l’heure.

Architecture-Feng-Shui / bien-être / relaxation
Deux points de vue sur cette construction aussi attachante qu’originale

Et, d’autre part, la Casa L’Espinal, une des habitations de la Colonia Güell construite vers 1900 par l’architecte Joan Rubio i Belliver : je suis resté admiratif devant la rigueur et la cohérence de l’édifice et je  me suis régalé de la perfection de la géométrie et du travail minutieux et subtil de la brique.

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

 ANDREA PALLADIO – VICENZA (Nord de l’Italie)
(publié le 22 août 2017)

Voici quelques photos de mon séjour dans la région de Vicenza (nord-est de l’Italie) où je suis allé découvrir les réalisations d’Andrea Palladio, architecte renommé qui vécut de 1508 à 1580.

Architecture Feng Shui / bien-être / relaxation
Vicenza vue du sud

Vicenza est une petite ville qui, je trouve, a beaucoup de charme ; elle est située non loin des montagnes qui bordent le nord de l’Italie.

Luc Antoine architecture feng-shui / Palladio - Renaissance
La Villa Chiericati (Vancimuglio)

Parmi les réalisations de Palladio, mon coup de cœur va sans hésitation à la Villa Chiericati qui est située à Vancimuglio, à une dizaine de kilomètres de Vicenza. Le projet date de 1550 et la construction a été achevée en 1584, soit quatre ans après la mort de l’architecte. Je trouve qu’elle a de très belles proportions (basées sur le carré) et une loggia des plus élégantes avec ses quatre colonnes minces. J’ai admiré sa sobriété, sa belle assise et son fort rayonnement. Ce qui m’a attristé c’est qu’elle est laissée complètement à l’abandon ; à vrai dire, je n’ai même pas osé vous montrer des photos de l’arrière…

Luc Antoine architecte feng shui / Palladio - Italie
L’emblématique Villa Rotonda (Vicenza)

Une autre réalisation de Palladio est la prestigieuse Villa Rotonda (début du projet : 1566 – fin de la construction : 1585). Elle se trouve dans la partie sud de Vicenza et est conçue sur un plan carré (croix grecque) avec des loggias identiques sur les quatre façades. La construction est surmontée d’une coupole. Tout cela donne une géométrie agréable à l’œil. Il y a par contre un bémol important, à mon avis : c’est que la construction, implantée sur une plate-forme horizontale, est entièrement coupée du sol naturel ; on voit sur la photo les murs de soutènement qui atteignent jusqu’à six mètres de hauteur !

Luc Antoine architecte feng shui / Palladio - Renaissance
Palazzo Valmarana Braga (Vincenza)

Une mention spéciale au Palazzo Valmarana Braga construit en 1566 : cet édifice modeste est logé dans un parc tout près du centro de Vicenza. Je lui trouve un charme fou, très romantique du fait de sa proximité avec la végétation et l’eau.

Luc Antoine architecte feng shui / Palladio - Renaissance
Villa Poïana (sud de Vicenza)

Autre mention à la Villa Poïana (1546-1563) qui se trouve à une trentaine de kilomètres au sud de Vicenza. J’ai apprécié son élégance qui tient davantage au raffinement des motifs de la façade (arc avec cinq ouvertures circulaires, par exemple) qu’à son volume ou à son implantation. 

Et pour terminer ce voyage palladien, j’ai été impressionné par la force du monument de Monte Berico (il n’a rien à voir avec Palladio mais est en lien avec les guerres pour l’indépendance de l’Italie); je trouve que la statue dégage une énergie colossale et symbolise bien la bataille qui a eu lieu à cet endroit le 10 juin 1848.

///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

 CONSTRUIRE EN AMERIQUE DU SUD
(publié le 17 novembre 2016)

Je suis très content d’entamer mon blog en vous partageant une expérience qui me tient particulièrement à cœur.
Un couple de mes amis m’a demandé de travailler avec eux sur leur projet de construction en Amérique du Sud où ils ont acheté un terrain de 11 hectares. J’ai donc passé trois semaines sur place en février 2016. Ce qui m’a impressionné ce sont les montagnes aux crêtes finement dessinées, la nature grandiose partout présente et aussi les gens que j’ai rencontrés et qui sont incroyablement aimables et accueillants.

Architecture et feng shui - Luc Antoine
Deux entrées en matière très différentes

Au niveau du projet en lui-même, la difficulté pour moi était d’entrer en relation avec un si grand terrain ; pour l’apprivoiser, j’ai donc proposé à mes amis de prendre du temps pour le parcourir, l’arpenter : j’ai ainsi beaucoup aimé monter, descendre au gré des reliefs pour me familiariser avec ses dimensions, ses contours, sa végétation…

Architecture et feng shui - Luc Antoine
El Cerro de la piedras : ma montagne préférée… la protectrice du terrain

Il m’a impressionné par ses différentes énergies et ses ambiances inattendues : des parties plates le long du rio où la végétation est abondante et le sol parfois spongieux.

Architecture et feng shui - Luc Antoine
Différentes ambiances

J’ai beaucoup aimé les endroits plus pentus où se trouvent de longues et grandes pierres qui cohabitent avec des acacias tenaces : c’est là qu’on a décidé d’implanter la future habitation.

Architecture et feng shui - Luc Antoine
La future zone d’habitation

Ce que je retiens de cette expérience, au-delà des perspectives à perte de vue, du ciel immense, c’est une douceur particulière qui émanait de l’environnement, que ce soit les arbres, les plantes, les pierres, les animaux… comme si la nature était totalement confiante dans la bienveillance de l’être humain à son égard. Une expérience qui m’a bouleversé !

Architecture et feng shui - Luc Antoine
Une nature qui m’a émerveillé

Je vous invite à découvrir la vidéo qui a été réalisée sur place pendant ce séjour en cliquant sur le lien :

https://www.youtube.com/watch?v=j-hecqBpqLE

Pour plus d’infos sur le projet, reportez-vous à la page « Réalisations ».