Blog

Luc Antoine
architecte, conseiller en Feng Shui

 

  • Articles déjà parus :
    – Villes, énergie & nature (4 janvier 2018)
    – Antoni Gaudi à Barcelone (22 novembre 2017)

    – Andrea 
    Palladio à Vicenza – Italie du Nord (22 août 2017)
    – Construire en Amérique du Sud (17 novembre 2016)

 

VILLES, ENERGIE & NATURE
(publié le 4 janvier 2018)

Quand je regarde une ville du point de vue de l’énergie, je l’imagine comme si c’était une grande maison : les avenues et les rues deviennent alors des couloirs.

Architecture-Feng-Shui / Luc Antoine - Barcelona
Ruelle de Barcelone à l’ambiance calme et grand boulevard parisien avec une énergie rapide

Leur énergie dépend de leurs tracés et de leur tailles : un large boulevard rectiligne, par exemple, développera une énergie rapide alors qu’une ruelle sinueuse génèrera une énergie lente.

Architecture-Feng-Shui / Luc Antoine - Montpellier & Paris
L’Opéra-Comédie à Montpellier et un ensemble de tours à Paris : le contraste de l’ancien et du moderne

Ce qui est intéressant également c’est de considérer la polarité des bâtiments (qui sont un peu comme les meubles dans une maison) : ceux qui sont  anciens,  fermés ou horizontaux apportent une énergie lente tandis que ceux qui sont modernes, ouverts ou verticaux provoquent un énergie rapide.
Lorsque je découvre une ville, j’aime repérer ces aspects qui me donnent des indications sur l’énergie de l’endroit où je me trouve.

Architecture-Feng-Shui / Luc Antoine - Montpellier
Montpellier : ancien centre de l’Ecusson (yin) et nouveau quartier Antigone (yang)

A Montpellier où j’habite, le centre de la ville a une polarité relativement équilibrée dans la mesure où l’énergie lente (yin) de l’Ecusson (centre historique) est compensée par l’énergie rapide (yang) du nouveau quartier Antigone. 

Architecture-Feng-Shui / Luc Antoine - Pic St-Loup Méditerranée
Vivre entre mer et montagne : le summum de l’équilibre !

Ce qui concourt également à équilibrer la ville, c’est la proximité des Cévennes (avec la présence du Pic Saint-Loup) et de la mer Méditerranée. 

Architecture-Feng-Shui / Luc Antoine - La Seine Paris
La Seine et le Pont-Neuf : un apport considérable d’énergie pour Paris

En ce qui concerne Paris, que je connais bien car j’y ai vécu également, un aspect porteur d’énergie est bien sûr la présence de la Seine. Il y a bien sûr d’autres éléments qui jouent en faveur de cet équilibre : par exemple, le fait que la ville est entourée de collines et que les arrondissements se déploient en forme de spirale dans le sens des aiguilles d’une montre.

Architecture-Feng-Shui / Luc Antoine - Barcelone
Les Ramblas à Barcelone : un foisonnement d’ambiances différenciées

Si on prend le cas de Barcelone, où j’ai séjourné récemment, ce qui fait sa richesse énergétique, je trouve, c’est la grande diversité des ambiances de ses quartiers (Ramblas, El Born, Gracia, Eixample), comme quoi la biodiversité concerne aussi les lieux où vivent les êtres humains ; à cela s’ajoute aussi la proximité de la mer ainsi que la présence de la nature (beaucoup de beaux parcs). Tout cela concourt, comme j’ai pu le constater, à rendre cette ville vivante et animée.

Architecture-Feng-Shui / Luc Antoine - Paris
Paris : Place de l’Etoile

Quand je découvre une ville, j’aime identifier les qualités qui sont reliées à son énergie. Dans le cas de Paris, on peut dire que c’est une ville qui exprime le rayonnement. A Montpellier, il m’apparait que c’est lié à l’aspect relationnel, dans le sens de l’amour et de la tolérance. En ce qui concerne Barcelone, c’est davantage en lien, à mon avis, avec l’affirmation d’une certaine identité qu’on retrouve notamment dans les réalisations architecturales : Art Nouveau, Art Déco…

Architecture-Feng-Shui / Luc Antoine - Montpellier
Avenue Foch à Montpellier : tracé rectiligne qui s’arrête brutalement

Mais évidemment, les villes ont aussi leurs défauts. Pour ce qui est de Montpellier, il y a, je trouve, une difficulté à passer en douceur d’une énergie rapide à une énergie lente ; cela se voit notamment à travers les grandes avenues rectilignes qui conduisent au centre-ville et qui sont stoppées brutalement pour se transformer sans transition en rues étroites, ce qui rend la circulation évidemment difficile.  
A Barcelone, le revers de la médaille, c’est que l’énergie y est souvent trop rapide ; cela bouge tellement partout que parfois cela en devient fatigant.

Architecture-Feng-Shui / Luc Antoine - Arche de la Défense
De la Défense au Louvre : un tracé plombant qui va d’ouest en est…

A Paris, c’est plutôt le contraire : il y a une lourdeur pernicieuse et cachée ; on peut la sentir sur la ligne qui va de la Défense au Louvre. L’immense parvis de la Grande Arche recèle, je trouve, une atmosphère pesante ; cela se remarque notamment avec le fait que les gens n’y restent pas pour se rencontrer ou flâner mais qu’ils ne font que le traverser.  

Architecture-Feng-Shui / Luc Antoine - La Défense
Pyramide noire à la Défense : c’est un élément qui participe à absorber l’énergie et qui génère fatigue et apathie.

A noter que la discrète pyramide noire placée non loin de la Grande Arche n’y est sans doute pas étrangère.

Architecture-Feng-Shui / Luc Antoine - Pyramide du Louvre
La Pyramide du Louvre : un endroit à éviter !

Au Louvre, il y a certains endroits – comme la cour carrée – où l’énergie est littéralement aspirée : il vaut mieux ne pas y rester. C’est, à mon avis, une des contreparties négatives de la pyramide inversée inaugurée en 1989.

Architecture-Feng-Shui / Luc Antoine - Paris
La Cité du Design et de la Mode, le long de la Seine, fait quasiment face au Ministère des Finances de Bercy

Cette énergie lourde se ressent également aux abords de réalisations plus récentes comme la Cité du Design et de la Mode  ou la Philharmonique dont les différents niveaux semblent littéralement s’affaisser. Ah, l’architecture déconstructiviste !

Je ne veux pas terminer ce bref aperçu sans évoquer la disparition de la nature en ville ; c’est un sujet qui me préoccupe beaucoup quand je vois que les surfaces minéralisées (pierre, béton, macadam) ne cessent d’augmenter et que la nature est réduite de plus en mis à des surfaces « végétalisées » ! Même si je sais que pour trouver une nature sauvage, il faut sortir des villes, j’avoue ne pas comprendre qu’on puisse encore et toujours urbaniser comme si « tout allait bien », c’est-à-dire sans se préoccuper de l’avenir de notre planète. 

Architecture-Feng-Shui / Luc Antoine - Place de la Comédie Montpellier
Montpellier : la Place de la Comédie en 2018

Un exemple, à Montpellier : la place de la Comédie a été vidée de ce qui la structurait et est devenue une grande surface entièrement dallée et lisse; rien ne s’y trouve – hormis les terrasses de cafés et de restaurants – qui pourrait encourager les gens à y flâner et à s’y rencontrer; cela devient, petit à petit, comme à la Défense, on ne fait plus que la traverser !

Architecture-Feng-Shui / Luc Antoine
Montpellier : la Place de la Comédie dans les années 1970

Or il faut dire qu’il y a quelques années d’ici, il existait notamment des ilots de verdure avec des bancs qui avaient le mérite de structurer l’espace : cela favorisait les rencontres.
Quand l’espace urbain sera-t-il être mis au service de ses habitants, dans un état d’esprit de respect vis-à-vis de la nature ?


ANTONI GAUDI – BARCELONE
(publié le 22 novembre 2017)

J’ai eu l’occasion de séjourner à Barcelone pour revoir les réalisations de l’architecte catalan Antoni Gaudi qui vécut de 1852 à 1926. Barcelone est une ville que j’ai trouvée très dynamique et qui, à mon avis, possède des qualités et des capacités bien à elle pour associer des ambiances très diversifiées et pour susciter une créativité architecturale particulièrement innovante. L’Art Nouveau et l’Art Déco s’y côtoient quasiment à chaque coin de rue, avec des inspirations mauresques qui, je trouve, apportent grâce et légèreté. C’est ainsi que j’ai aimé me balader dans les Ramblas, dans le quartier Gracia (qui était, à l’origine, une ville distincte), dans le quartier de l’Eixample (dont le nom signifie « extension ») ainsi que dans le quartier El Born.

Quant aux réalisations de Gaudi voici celles qui m’ont le plus impressionné.
La Casa Milà (appelée à tort La Pedrera, ce qui est un surnom péjoratif signifiant « carrière ») qui m’a fait pensé à de longues vagues qui ondulent; elle été réalisée entre 1906 et 1912.

Architecture-Feng-Shui / bien-être / relaxation
La façade de la Casa Milà telle qu’elle apparaît depuis le Passeig de Gracia

Ce qui m’attiré le plus dans cette construction ce sont les cheminées surréalistes, en toiture, qui ressemblent à de grands personnages – guerriers ou cosmonautes – revêtus de morceaux de mosaïque.

Architecture-Feng-Shui / bien-être / relaxation
Les étranges cheminées de ventilation en toiture

Autre lieu magique digne des Mille et une Nuits : la Finca Güell, située au nord-ouest de Barcelone. C’est une des premières constructions de Gaudi : j’y ai apprécié l’emploi de la brique rouge dans un style mauresque et l’utilisation des céramiques verte et turquoise pour les oculus et les cheminées de ventilation.

Architecture-Feng-Shui / bien-être / relaxation
Le mur d’enceinte de la finca avec un oculus qui émerge tel un bijou de sa gangue

Enfin la Crypte de la Colònia Güell, située dans la banlieue ouest de la ville. L’église qui devait être construite au-dessus n’a jamais été réalisée.

Architecture-Feng-Shui / bien-être / relaxation
La construction inachevée telle qu’on l’aperçoit en arrivant
Architecture-Feng-Shui / bien-être / relaxation
L’intérieur de la crypte aussi extravagant que l’extérieur

A l’intérieur, j’ai découvert dans une ambiance de recueillement le travail précurseur de Gaudi concernant les colonnes inclinées en basalte non taillé et les structures nervurées en briques pour les voûtes catalanes (procédés qu’il réutilisera dans ses réalisations postérieures). Cette visite m’a demandé du temps pour apprivoiser et assimiler l’abondance des formes et la variété des matériaux car c’est vraiment une construction organique dans le sens d’un « organisme vivant ».

Et pour terminer cette présentation, je donne une mention spéciale aux deux réalisations suivantes conçues par des architectes contemporains de Gaudi.
Le Palau de la Musica Catalana (Palais de la musique catalane) a été réalisé entre 1905 et 1908 par l’architecte Lluis Domenech i Montaner (un des mentors de Gaudi ?) ; c’est une construction que j’ai trouvée étrange mais fascinante entre Art Nouveau (Art 1900) et art mauresque et même surréalisme avant l’heure.

Architecture-Feng-Shui / bien-être / relaxation
Façade du Palau donnant sur une rue étroite du vieux quartier

La Casa L’Espinal, une des habitations de la Colonia Güell construite vers 1900 par l’architecte Joan Rubio i Belliver : je suis resté admiratif devant la rigueur et la cohérence de l’édifice et je  me suis régalé de la perfection de la géométrie et du travail minutieux et subtil de la brique.

Architecture-Feng-Shui / bien-être / relaxation
Deux points de vue sur cette bâtisse hors normes

 

ANDREA PALLADIO – VICENZA (Nord de l’Italie)
(publié le 22 août 2017)

Voici quelques photos de mon séjour dans la région de Vicenza (nord-est de l’Italie) où je suis allé découvrir les réalisations d’Andrea Palladio, architecte renommé qui vécut de 1508 à 1580.
Vicenza est une petite ville qui, je trouve, a beaucoup de charme; elle est située non loin des montagnes qui bordent le nord de l’Italie.

Architecture Feng Shui / bien-être / relaxation
Vicenza vue du sud
Architecture Feng Shui / bien-être / relaxation
Elégante bâtisse dans le centro

Parmi les réalisations de Palladio, mon coup de cœur va à la Villa Chiericati qui est située à Vancimuglio, à une dizaine de kilomètres de Vicenza. Le projet date de 1550 et la construction a été achevée en 1584, soit quatre ans après la mort de l’architecte. Je trouve qu’elle a de très belles proportions (basées sur le carré) et une loggia des plus élégantes avec ses quatre colonnes minces. J’ai admiré sa sobriété, sa belle assise et son fort rayonnement. Ce qui m’a attristé c’est qu’elle est laissée complètement à l’abandon ; à vrai dire, je n’ai même pas osé vous montrer des photos de l’arrière…

Architecture Feng Shui / bien-être / relaxation
Villa Chiericati

Une autre réalisation de Palladio que j’ai trouvé intéressante est la prestigieuse Villa Rotonda (début du projet : 1566 – fin de la construction : 1585). Elle se trouve dans la partie sud de Vicenza et est conçue sur un plan carré (croix grecque) avec des loggias identiques sur les quatre façades. La construction est surmontée d’une coupole. Tout cela donne une géométrie que j’ai trouvé agréable à l’œil. Il y a par contre un bémol important, à mon avis : c’est que la construction est implantée sur une plate-forme horizontale et donc entièrement coupée de son environnement ; on voit sur la photo les murs de soutènement qui atteignent jusqu’à six mètres de hauteur !

Architecture Feng Shui / bien-être / relaxation
Villa Almerico-Capra dite la Rotonda

Une mention spéciale au Palazzo Valmarana Braga construit en 1566 : cet édifice modeste est logé dans un parc tout près du centro de Vicenza. Je lui trouve un charme fou, très romantique du fait de sa proximité avec la végétation et l’eau.

Architecture Feng Shui / bien-être / relaxation
Palazzo Valmarana Braga

Autre mention à la Villa Poïana (1546-1563) qui se trouve à une trentaine de kilomètres au sud de Vicenza. J’ai apprécié son élégance qui tient davantage au raffinement des motifs de la façade (arc avec cinq ouvertures circulaires, par exemple) qu’à son volume ou à son implantation. 

Architecture Feng Shui / bien-être / relaxation
Villa Poïana

Et pour terminer ce voyage palladien, j’ai été impressionné par la force du monument de Monte Berico (il n’a rien à voir avec Palladio mais est en lien avec les guerres pour l’indépendance de l’Italie); je trouve que la statue dégage une énergie colossale et symbolise bien la bataille qui a eu lieu à cet endroit le 10 juin 1848.

Architecture Feng Shui / bien-être / relaxation
Monte Berico

 

CONSTRUIRE EN AMERIQUE DU SUD
(publié le 17 novembre 2016)

Je suis très content d’entamer mon blog en vous partageant une expérience qui me tient particulièrement à cœur.
Un couple de mes amis m’a demandé de travailler avec eux sur leur projet de construction en Amérique du Sud où ils ont acheté un terrain de 11 hectares. J’ai donc passé trois semaines sur place en février 2016. Ce qui m’a impressionné ce sont les montagnes aux crêtes finement dessinées, la nature grandiose partout présente et aussi les gens que j’ai rencontrés et qui sont incroyablement aimables et accueillants.

Architecture et feng shui - Luc Antoine
Deux entrées en matière très différentes

Au niveau du projet en lui-même, la difficulté pour moi était d’entrer en relation avec un si grand terrain ; pour l’apprivoiser, j’ai donc proposé à mes amis de prendre du temps pour le parcourir, l’arpenter : j’ai ainsi beaucoup aimé monter, descendre au gré des reliefs pour me familiariser avec ses dimensions, ses contours, sa végétation…

Architecture et feng shui - Luc Antoine
El Cerro de la piedras : ma montagne préférée… la protectrice du terrain

Il m’a impressionné par ses différentes énergies et ses ambiances inattendues : des parties plates le long du rio où la végétation est abondante et le sol parfois spongieux.

Architecture et feng shui - Luc Antoine
Différentes ambiances

J’ai beaucoup aimé les endroits plus pentus où se trouvent de longues et grandes pierres qui cohabitent avec des acacias tenaces : c’est là qu’on a décidé d’implanter la future habitation.

Architecture et feng shui - Luc Antoine
La future zone d’habitation

Ce que je retiens de cette expérience, au-delà des perspectives à perte de vue, du ciel immense, c’est une douceur particulière qui émanait de l’environnement, que ce soit les arbres, les plantes, les pierres, les animaux… comme si la nature était totalement confiante dans la bienveillance de l’être humain à son égard. Une expérience qui m’a bouleversé !

Architecture et feng shui - Luc Antoine
Une nature qui m’a émerveillé

Je vous invite à découvrir la vidéo qui a été réalisée sur place pendant ce séjour en cliquant sur le lien :

https://www.youtube.com/watch?v=j-hecqBpqLE

Pour plus d’infos sur le projet, reportez-vous à la page « Réalisations ».